L'excursion sur l'ilet la mère est un moment magique. L'ile est habitée par des petits singes, les saïmiris. Alors je vais faire un article avec plein de photos de petits singes ! Et encore ça a été difficile pour moi de me limiter en photo. C'est jamais simple de sélectionner mais là encore moins!

La légende du nom de cet ilet et des autres autour de l'embouchure du Mahury est interessante. Une riche famille partait en bateau, le Père, la Mère, leurs deux filles (les Mamelles), leur fils et leur serviteur (le Malingre). Le bateau a fait naufrage, et ils ont échoués dans l'embouchure à l'exception de leur fils. Il dériva alors au large de Cayenne, d'ou le nom d'Enfant perdu.

DSC09682 

Ici les Mamelles, vu depuis la Mère.

J'ai voulu jeter un oeil, pour retrouver la compagnie qui a Papi Jo, le bateau qui amène sur l'ilet. J'ai été fortement surprise de voir que les prix ont drôlement augmenté. Cela fait moins d'un an que j'y suis allée et j'ai souvenir de 12 ou 15€/personne... Je vous donne le lien tout de même, mais rien n'empeche de chercher voir si une autre petite compagnie réalise le transport.

 

Bon pour commencer, il faut aller à Degrad des Cannes. Il y a des beateaux en tout genre, de la simple barque jusqu'à des petits voiliers, et puis des beateaux tout colorés, tout comme j'aime!

DSC09568

DSC09560

Sur l'îlet, on peut pique-niquer, il y a des tables mais aussi une petite plage. La plage c'est util pour s'isoler un peu des petits singes. En effet, c'est génial d'être entouré par eux, mais ils sont très gourmands, très futés et la nourriture les attire énormément. L'eau (d'où la plage) effraye un peu ces primates, ce qui facilite la prise de repas.

 DSC09759

DSC09693

L'entrée de l'ile et la fameuse plage (à noter que selon la marée la plage peut être très petite !)

Commençons par ces petits singes ! Après avoir été une ile où on isolait les lépreux et un des premiers bagnards, cette ile a été un centre de recherche contre le palu. Les singes écureuils ou saïmiris étaientt les cobayes de ces recherches grâce à leur génétique proche de la notre. Ces singes, étant habitués à l'homme, presque domestiques, ne pouvaient être remis dans la nature, ce qui explique leur présence sur l'ile, et leur comportement non sauvage.

DSC09585

Ils ont un cri aigu, strident. Certains ont le pouvoir sur d'autres. Le supérieur s'approche, crie et fait comprendre aux autres qu'il a la priorité (notamment pour la bouffe), qu'il est dominant. Les mamans portent leur petit sur le dos.

  DSC09648

DSC09713

 Ils sont doux mais n'apprécient pas trop les caresses. Ils adorent les chips, les gateaux et piquent tout ce qui se mange. Ils ont des petites mains avec des doigts très agiles. Ils viennent volontier sur votre épaule ou...

DSC09707

Sur la tête !

DSC09725

Ou ils s'agrippent à nos mains.

Juste adorables ces petites bêtes. J'avais envie de repartir avec.

Pour ce qui est de l'ile, il reste des murs de l'ancien bagne, le sémaphore au coeur de l'ile. Un sentier fait le tour (une petite heure de marche tranquille). Un autre sentier permet de couper en deux pour aller au sémaphore justement. Les singes nous suivent durant tout le tour. Les vues sont belles, la végétation est préservée et donc assez belle.

DSC09643

DSC09670

Sur cette photo, c'est un fromager. Ce sont des arbres tropicaux immenses.

DSC09681

Je peux dire que les lianes sont solides pour m'être suspendue à celles-ci. J'ai voulu tester la technique de Tarzan.

DSC09685

Mais elles sont aussi artistiques.

DSC09702

DSC09663

  Je ne pouvais pas finir sans eux, je les aime tant !

 

 

 

 

 

 

 

 

"Si les singes savaient s'ennuyer, ils pourraient devenir des hommes." Johann Wolfgang Von Goethe